La série “Chemin de terre” (2016), c’est une histoire spéculative et métaphysique de l’existence humaine, servit par une narration plastique et un geste artistique. Elle comporte les notions mentales d’un parcours vital : naissance, croisements, fatalité, esprit, etc... Et le titre de chaque oeuvre parle pour soit : “Utérus”, “Chemin de croix”, “Fardeau”, “Ziggourat d’esprit”, “Limite”, “Silence”... Ils possèdent une consistance pure, sont constitués d’une matière dure, mais leur aspect procède d’une esthétique sensible, vivifiante et positive.