Garoé (2021)

Tapisserie en porcelaine

Cet œuvre est inspirée par le comportement des plantes parasites qui s'accrochent aux arbres pour mener leur vie en participant inconsciemment à la transformation formelle de leur "parrain''. D’un autre côté, mes réflexions ont été attirées par un phénomène environnemental qui se produit aux Canaries - d'où vient le titre de projet. Le garoé, c’est le nom légendaire de l'arbre-fontaine qui capte sur ses feuilles les gouttelettes de brouillard maritime pour les laisser s’écouler jusqu’au sol à son pied. Il a bien fourni de l’eau potable aux habitants d’une île au climat aride. 

1/6

Perles en porcelaine (cuisson à 1260°C)

Toile canevas

fil métallique;

Modelage, assemblage;

0.58 x 0.63 m