Préexistence (2019-2021) 

Série sculpturale en tissu plié

 

Préexistence, comment était ce monde intouchable, ce monde oublié ? La réponse est toujours ce vertige existentiel, composé de nos doutes, de nos post-sentiments, de nos oublis et de nos quêtes spéculatives. Baudelaire dans La vie antérieure l'a décrit comme des “voluptés calmes, au milieu de l'azur, des vagues et des splendeurs” ...  J'aime à le croire et j'imagine des volumes sereins aux couleurs vives et en peau de velours - surface brodée par des milliers de couches de tissu replié - qui forment ce temple de langueur éternelle ...